fbpx

Travaux pratiques avec Excel 2016

Cet ouvrage « Travaux pratiques avec Excel 2016 » tout en couleurs est un recueil de travaux pratiques pour découvrir et maîtriser Excel 2016, de sa prise en main à la mise en œuvre de ses fonctions avancées :

  • Découverte de l’interface, création et gestion d’un classeur, navigation dans une feuille de calcul, importation des données…
  • Utilisation des formules, des fonctions et des opérateurs, référencement d’une cellule ou d’une plage de cellules…
  • Mise en forme d’une feuille de calcul, emploi des styles et personnalisation, insertion d’objets…
  • Création et modification d’un graphique, tri de données, utilisation des filtres, mise en œuvre des tableaux et des graphiques croisés dynamiques, partage de segments…

Avant de pouvoir employer efficacement Excel, il est indispensable de maîtriser certains termes :

  • Un fichier ou document Excel est nommé classeur. Il contient une ou plusieurs feuilles de calcul (une par défaut, nommée Feuill), présentées sous forme d’onglets en bas de page.
  • Une feuille de calcul est constituée de lignes (numérotées à l’aide de chiffres) et de co- lonnes (étiquetées à l’aide de lettres).
  • Une cellule est l’intersection entre une ligne (horizontale) et une colonne (verticale) de la feuille de calcul. Elle est identifiée par la combinaison de la lettre de sa colonne et du numéro de sa ligne. Ainsi, la première cellule en haut à gauche de la feuille de calcul est la cellule Al. De même, C4 désigne la cellule à l’intersection de la 3e colonne et la 4e ligne.
  • Vide par défaut, une cellule de feuille de calcul peut recevoir un contenu, classiquement nommé valeur. Une valeur peut être une valeur littérale numérique (3,1415927, 58 %, ou 1984) ou alphanumérique (Tableau2, Titre ou Nom) une formule (une expression représentant un calcul en fonction de données) ou même d’autres objets (images, sons, vidéos, etc.). Excel propose un grand nombre d’opérateurs et de fonctions intégrées afin d’effectuer des calculs mathématiques, statistiques, financiers, etc.
  • Une cellule possède également un style, qui se décompose en style de valeur (dépendant du type de données considérées) et style de cellule (indépendant du contenu). Par exemple, s’il s’agit d’un nombre, il est possible de choisir si Excel l’affiche en tant qu’entier, en tant que nombre à virgule (et le nombre de chiffres après la virgule qui vont être affichés), avec un symbole monétaire, comme pourcentage, etc. Une date peut également être affichée de diverses façons. Le style de cellule est indépendant de la valeur qu’elle contient : c’est une apparence visuelle particulière (police, taille, couleur, bordure, image de fond, etc.).
  • Une cellule Excel peut renfermer jusqu’à 65 000 caractères. La quantité de texte affichable dans une cellule dépend de la largeur de la colonne qui contient la cellule, de la mise en forme de la cellule et de son contenu.
  • Lorsqu’une feuille de calcul est active, une cellule au moins est active et porte donc le nom de cellule active. Elle est généralement représentée avec une bordure plus épaisse. Le contenu d’une cellule active est affiché dans la barre de formule et son adresse (ou son nom si vous lui en avez attribué un) dans la zone d’adresse située en haut à gauche.

Ouvrez la page suivante pour Télécharger PDF!

vous pourriez aussi aimer